Synonymes du mot Moeurs

Liste des synonymes de Moeurs
Quels autres mot pour Moeurs ? Voici la liste des synonymes pour ce mot.
Découvrez les 17 synonymes du mot Moeurs :


Définitions : Moeurs

Les principales définitions du mot Moeurs :

1) pl. Habitudes naturelles ou acquises, pour le bien ou pour le mal, dans tout ce qui regarde la conduite de la vie. Bonnes moeurs. Mauvaises moeurs. Moeurs pures, honnêtes, décentes, réglées. Moeurs corrompues, dépravées, dissolues. Réformer ses moeurs. L'innocence, la pureté, la dépravation, la corruption, la perversité, le dérèglement, la dissolution de ses moeurs. Les moeurs du temps, du siècle, du jour. étude de moeurs. Roman de moeurs. Comédie de moeurs. On dit, suivant une formule reçue : Un certificat de bonne vie et moeurs.

2) Il signifie absolument Bonnes moeurs. Avoir des moeurs, Avoir de bonnes moeurs. N'avoir point de moeurs, En avoir de mauvaises. On dit, dans le même sens, Un homme, une femme sans moeurs. Attentat aux moeurs. La police des moeurs. Cette action est contraire aux moeurs, porte une grave atteinte aux moeurs.

3) MOEURS désigne aussi la Manière de vivre, les usages, les habitudes, les coutumes particulières de chaque nation. Les moeurs d'un peuple, d'un pays. Chaque nation a ses moeurs. Ces peuples ont des moeurs bien différentes des nôtres. Moeurs barbares, civilisées. Ce voyageur a bien observé, a bien décrit les moeurs des pays qu'il a visités. Selon nos moeurs. Autres temps, autres moeurs.

4) Cela est, n'est pas dans les moeurs de telle nation, Cela est, n'est pas conforme aux usages de telle nation. Cela n'est pas dans nos moeurs.

5) Il se dit, dans le même sens, des Habitudes, des inclinations, de la manière de vivre des individus. Cet homme a des moeurs douces, des moeurs simples, des moeurs faciles, des moeurs sévères. Nous adoptons facilement les moeurs de ceux que nous fréquentons.

6) Par extension, Les moeurs des animaux, Les habitudes naturelles des différentes espèces d'animaux, les habitudes qui résultent de leur instinct.

7) MOEURS signifiait, en termes d'ancienne Poétique, Ce qui concerne les habitudes morales du pays et du temps dont il est question dans un poème, dans une pièce de théâtre, ce qui est conforme au caractère des personnages qui y sont introduits. Les moeurs sont parfaitement observées dans cette tragédie, dans cette comédie, dans cette épopée. Ce poète observe bien, étudie bien, peint bien les moeurs. Il a vieilli dans ce sens.