Synonymes du mot Jugement

Liste des synonymes de Jugement
Quels autres mot pour Jugement ? Voici la liste des synonymes pour ce mot.
Découvrez les 69 synonymes du mot Jugement :


Antonymes du mot Jugement

Découvrez les 1 antonymes du mot Jugement


Définitions : Jugement

Les principales définitions du mot Jugement :

1) T. de Jurisprudence

2) Action de juger ou Résultat de cette action. Il se réserva le jugement de certaines affaires. Assister au jugement d'un procès. Le prononcé d'un jugement. Jugement préparatoire. Jugement interlocutoire. Jugement définitif. Jugement provisoire. Jugement contradictoire. Jugement par défaut. Jugement arbitral. Rendre un jugement. Prononcer un jugement en faveur de quelqu'un. Par jugement du tribunal, il a été débouté de sa demande. Les motifs, le dispositif d'un jugement. La minute, la grosse, l'expédition d'un jugement. Confirmer un jugement Infirmer, casser, déclarer nul un jugement. Appeler un jugement. Faire signifier un jugement. Exécuter un jugement. En parlant des Cours supérieures, on dit ARRÊT.

3) Mettre quelqu'un en jugement, L'envoyer devant les juges. Ester en jugement, être partie dans un procès. La femme ne peut ester en jugement sans l'autorisation de son mari. Voyez ESTER.

4) Jugement de Dieu, Dessein, décret de la justice, de la providence, de la miséricorde divine Les secrets jugements, les jugements impénétrables de Dieu.

5) Jugement de Dieu se disait particulièrement de Preuves extraordinaires, comme le duel, l'épreuve du feu, du fer chaud, etc., auxquelles on recourait anciennement pour décider certaines contestations.

6) Le jugement dernier, Le jugement par lequel Dieu jugera les vivants et les morts, à la fin du monde. On dit absolument Le jugement, surtout dans ces locutions, Le jour du jugement, la trompette du jugement, etc.

7) JUGEMENT signifie, par extension, Approbation ou condamnation de quelque action morale. Un jugement favorable, charitable. Vous pensez mal de votre prochain, vous en faites de mauvais jugements, des jugements téméraires.

8) Il se dit, en termes de Logique, d'un Acte par lequel on affirme ou nie une chose. Tout jugement qu'on exprime est une proposition.

9) Il signifie encore la Faculté de l'entendement qui compare et qui juge. Il a le jugement bon, le jugement solide, le jugement sain. Il a du jugement. Il manque de jugement. C'est un homme de bon jugement, de grand jugement. Il est dénué de jugement. Il a de l'esprit, mais il n'a point de jugement. Sa passion lui ôte le jugement. Vous montrez que vous êtes dépourvu de jugement.

10) Il se dit également pour Avis, sentiment, opinion. Je me rends à votre jugement. On ne s'en rapporte pas à votre jugement. J'en demeure, je m'en tiens à votre jugement. Porter, donner son jugement sur quelque chose, sur un écrit, sur un ouvrage, sur un auteur. Asseoir, fonder son jugement sur un fait précis. Je l'ai fait revenir sur son premier jugement. Fig., Le jugement de l'histoire.