Synonymes du mot Rehausser

Liste des synonymes de Rehausser
Quels autres mot pour Rehausser ? Voici la liste des synonymes pour ce mot.
Découvrez les 47 synonymes du mot Rehausser :


Antonymes du mot Rehausser

Découvrez les 9 antonymes du mot Rehausser


Définitions : Rehausser

Les principales définitions du mot Rehausser :

1) Hausser davantage. Ce plancher s'est affaissé, il faut le rehausser. Les planchers de cette maison sont trop bas, ils ont besoin d'être rehaussés. Ce tableau est placé trop bas, il faut le rehausser au niveau de cet autre. Il faudra rehausser cette muraille de deux mètres.

2) Fig., Rehausser le courage de quelqu'un, à quelqu'un, Lui relever le courage. Cette victoire rehaussa son courage, lui rehaussa le courage.

3) REHAUSSER signifie aussi élever, augmenter. Le prix du blé est rehaussé. Cette circonstance a rehaussé le prix, la valeur des actions de cette société.

4) Rehausser les monnaies, En augmenter la valeur numéraire ou nominale.

5) REHAUSSER signifie, au figuré, Faire paraître davantage. Les ombres dans un tableau rehaussent l'éclat des couleurs. Cette parure rehaussait sa beauté, sa bonne mine.

6) Rehausser l'éclat, le mérite d'une action, Faire valoir, relever le mérite d'une action, lui donner un nouvel éclat. Cette circonstance rehausse beaucoup le mérite, l'éclat de son action.

7) REHAUSSER se dit particulièrement en parlant de Certaines touches que l'on ajoute à la peinture d'un bâtiment, à un dessin, à un ornement, etc. Ces ornements seront rehaussés d'or. Rehausser de blanc des moulures.

8) Un dessin rehaussé de blanc, Un dessin dont les lumières sont rendues plus vives par des touches de crayon blanc.

9) Rehausser d'or et de soie des ouvrages de tapisserie, Leur donner plus d'éclat en y mêlant de l'or et de la soie. Une tapisserie rehaussée d'or et de soie. On dit de même : Rehausser de broderie le fond d'une étoffe.

10) REHAUSSER signifie encore, figurément, Vanter avec excès, faire beaucoup valoir. Les historiens espagnols rehaussent les moindres actions de Charles-Quint et déprécient celles de François Ier.