Synonymes du mot Force

Liste des synonymes de Force
Quels autres mot pour Force ? Voici la liste des synonymes pour ce mot.
Découvrez les 89 synonymes du mot Force :


Antonymes du mot Force

Découvrez les 32 antonymes du mot Force


Définitions : Force

Les principales définitions du mot Force :

1) Faculté naturelle d'agir vigoureusement. Il se dit proprement en parlant de l'Homme et des animaux. Force physique. Force musculaire. Une force d'Hercule. Frapper de toute sa force. Manquer de force. Lancer une chose avec force. Crier de toute la force de ses poumons. Perdre de sa force. Reprendre quelque force. être sans force. On dit aussi Forces au pluriel quand il s'agit de l'Ensemble ou du concours de plusieurs énergies spéciales. Les forces du corps. Réparer ses forces. Recouvrer ses forces. Reprendre ses forces. Perdre ses forces. Prendre de nouvelles forces. Ses forces diminuent, reviennent. Vouloir faire plus que les forces ne permettent.

2) à forces égales, à force égale, à égalité de force, de forces, Les forces étant supposées égales de part et d'autre.

3) La force de l'âge, L'âge où un être organisé est dans toute sa force. Il se dit surtout en parlant de l'Homme. être dans la force de l'âge.

4) La force du tempérament, La résistance à la fatigue et à la maladie. C'est à la force de son tempérament qu'il doit de n'avoir pas succombé à cette maladie.

5) Tour de force. Voyez TOUR.

6) Fig., à la force du poignet, En y employant beaucoup de vigueur, de ténacité.

7) Il se dit figurément en parlant de la Volonté, du caractère, de la sensibilité et désigne la Fermeté d'âme, le courage qui font braver les obstacles ou supporter le malheur, les maux, les tourments. Il a montré dans cette épreuve une grande force de volonté. Il lui a fallu beaucoup de force pour dompter cette émotion. Quelle force morale il faut pour accepter une telle existence, pour accomplir une telle mission! Elle a une force de caractère, une force d'âme digne d'admiration. N'avoir pas la force de faire une chose, Ne pouvoir pas se déterminer à la faire. Je n'eus pas, je ne me sentis pas la force de lui en dire davantage. Il n'eut pas la force de refuser.

8) Il se dit aussi figurément de l'Esprit, de l'imagination, du génie, etc., et signifie Aptitude à réfléchir, à concevoir, à produire. La force, les forces de l'intelligence. Par la force de son génie. L'esprit humain n'a pas assez de force pour pénétrer tous les secrets de la nature.

9) Il se dit également de l'Habileté, du talent, de l'expérience qu'on a dans un art, dans un exercice, etc.; et, en général, des Ressources dont on peut disposer, des facultés, du bien, du crédit, du pouvoir, etc., dont on jouit. Ces deux joueurs, ces deux écoliers, sont d'égale force. Ses adversaires ne sont pas de sa force. Cet écrivain n'est pas de force à traiter un pareil sujet. Il est de première force au pistolet, aux échecs. S'opposer de toutes ses forces à l'adoption d'une mesure dangereuse. Les forces d'un parti. Ce serait ôter au gouvernement ce qui fait sa force. On l'emploie quelquefois ironiquement. Tous écrivains de même force.

10) être de force à, être assez fort pour. Il est de force à lutter contre deux hommes. Par extension, il signifie être assez habile pour. Il est de force à persuader les plus incrédules. Ironiquement, Il est de force à faire cette sottise, Il est capable de la faire.